A propos


Je peux guarder le cap de mes convictions, prendre des photo de célébrités et manger de la cervelle crue de rêne en Antarctique. Je traverse les cultures, montagnes et les neiges éternelles afin de poursuivre jusqu’au coeur, des histoires uniques.

Je suis né à Hong Kong en 1974 et voulais voir le monde. Je me suis mis au défis d’apprendre à parler Anglais, deux dialectes chinois, Russe, Néerlandais et Français. Les langues que je parle ainsi que mes connaissances culturelles m’ont ouvert des portes vers des personnes et histoires exceptionnelles, au cours des plus de 15 ans que compte ma carrière en tant que photographe  et aillant été publié par des publications les plus connues au monde. Quant je ne voyage pas, je suis pris par mon écriture en équipe, la recherche de nouvelles histoires et la découverte de nouveaux chemins.

Mais au final, c’est toujours l’exploration, le fait d’aller jusqu’au bout de l’histoire et en rapporter des images et des mots inspirants, qui continue d’alimenter les flames de ma détermination.

[formlightbox_call title= »Extrait d’une interview » class= »interview button icon-play »]Extrait d’une interview[/formlightbox_call]

[formlightbox_obj id= »interview » style= » » onload= »false »]


[/formlightbox_obj]

Testimonies

Documentariste international, Justin Jin capture des projets épiques du fin fond de l’artic russe ainsi que des articles de première page sur l’explosion démographique des mégacités chinoises. Justin vise la à crier des images à la fois belles et inquiétantes, urgentes et durables.
Né à Hong Kong en 1974, éduqué en Grande-Bretagne (B.A., M.A. Cambridge, en philosophie et sciences politiques), et maintenant basé à Bruxelles, Justin parle couramment anglais, Mandarin et Cantonais, suffisamment Russe, Français et Flamand pour travailler avec. Il a commencé sa carrière comme un correspondant pour Reuters, écrivant sur les problèmes socio-économiques et est devenu chef de bureau d’une équipe de 8 personnes du sud de la chine avant de forger son propre chemin comme photographe indépendant et publier des histoires dans les magazines les plus reconnu comme Geo, le Sunday Times ou encore Stern.
Justin aide aussi les compagnies responsables à visualiser leur message et étendre leurs possibilités. Il a également travaillé sur de grands projets comme centre créatif; photographe, producteur vidéo exécutif et écrivain, le tout en un.
Des prix internationaux attestent des aptitudes de Justin, comme le Magnum Emergency fund, Pictures of the Year International (POYi) et le World Press Masterclass. Le Rijksmuseum d’Amsterdam lui a commandé une exposition majeure en solo, et son projet Artic a été exposé au Visa pour L’image in Perpignan. Là ou la photographie documentaire montre souvent les sombres réalités de la vie, Justin vise à créer des images qui émettent de la lumière.

  • www.justinjin.com
  • justin@justinjin.com
  • +32 2 888 5447 uniquement en cas d’urgence

Chronologie

2013 “Zone of Absolute Discomfort” wins Award of Excellence at Pictures of the Year International (POYi); shortlisted for Sony World Photography Prize; Martell campaign launches across China.
2012 “Zone of Absolute Discomfort” premiers at Visa Pour L’Image in France; published by Geo around the world. “Gift of Love” premiers at a gala to launch Pernod Ricard’s Jun Zing brand.
2011 Wins Magnum Foundation Grant with “Zone of Absolute Discomfort”; relocates to Brussels.
2010 Initial work from “Zone of Absolute Discomfort” wins GD4PhotoArt competition.
2009 Photo essay on Russian murderer-hero Vitaly Kaloev shortlisted for Hansel-Mieth prize.
2008 “Midnight Blue” headlines Lumix Festival in Germany; projected at Visa Pour L’Image; finalist for Amnesty International Media Awards.
2007 Shoots major stories for international publications including the Sunday Times Magazine, Vanity Fair, Forbes, Time, Newsweek, Geo, Stern and Spiegel.
2006 Moves to Moscow, learns Russian.
2005 Commissioned by FOAM Photography Museum in Amsterdam to produce exhibition on immigrants.
2004 Commissioned by the Rijksmuseum Amsterdam to photograph “Young People” for a solo exhibition; the Rijksmuseum collects 55 large prints.
2003 Wins the Canon Prize for outstanding young photographer
2002 Selected for the World Press Photo Masterclass
2000 First photo essay (on pandas) published in National Geographic and LIFE magazines
1999 Embarks on an independent career as documentary photographer and writer; relocates to the Netherlands
1997 Appointed Reuters correspondent in Beijing; appointed Chief Representative of an eight-person Reuters subsidiary in Shenzhen, southern China.
1996 Joins Reuters News Agency as a Graduate Trainee.
1995 Graduates from Cambridge University in Philosophy and Social/Political Sciences (B.A., M.A., hons).